Rester ou ne pas rester…

Chers amies lectrices et amis lecteurs bonjour et bienvenue dans une nouvelle chronique ! Le livre 📙 ou plutôt le roman 📖 dont je vais vous parler était assez spécial car au début j’ai eu du mal à accrocher alors que pourtant les personnages étaient très intriguants justement, du coup, c’est ce qui a fait que je me suis convaincue pour le lire jusqu’à la fin ! Et je ne regrette pas car même si j’ai commencé par un début de lecture difficile ainsi que de nombreux questionnements au sujet du comportement de Nina, le personnage principal, j’ai tout de même été bouleversée par cette femme, son vécue, son ressenti et sa façon de penser, puisqu’il m’est arrivé d’en rire mais également d’en pleurer… Surtout que l’histoire se termine bien ! Ce que je dois vous avouer, je redoutais

Mais qui est cette Nina ? Et que vit-elle ? Pour le savoir, lisez :  » Reste Aussi Longtemps Que Tu Le Voudras » paru en 2018 aux Éditions Eyrolles.

Ce qui m’a attiré vers ce livre c’est déjà sa couverture et son titre ! Pourquoi ? Parce qu’elle est bleue et que c’est ma couleur préférée, mais qu’en plus il y a une femme qui tient sa valise 💼 dans les mains devant une voiture 🚙 ! Ce qui signifie que grâce à cette histoire, vous allez également pouvoir voyager puisque Nina part en Italie 🇮🇹, plus précisément à Florence ! De ce côté là, j’ai adoré car les détails sur les paysages et les endroits étaient tellement présents que j’avais vraiment l’impression d’y être !

Ce qui fait que je vous recommande de le lire si ce n’est pas déjà fait car c’est encore une fois un livre qui fait beaucoup réfléchir (du coup, rêver aussi). De plus, la suite vient de sortir en mars 2019, donc ne perdez pas de temps, lisez le. 😉

À ce propos, je vous suggère les quelques citations suivantes :

–  » Et j’en veux à la société de préférer le jugement à la compassion. »

–  » Aimer et vivre, c’est prendre des risques, c’est accepter de souffrir ou de commettre des erreurs. »

–  » La vie n’était pas la perfection ; c’était la beauté qui naissait des faiblesses, la force qui émergeait des doutes, l’amour qui triomphait dans la réconciliation. « 

–  » La vie est ce qu’elle est, ça ne sert à rien d’essayer de réécrire le passé ou le présent. Concentre-toi sur ce qu’il y a devant toi. « 

Ce que je retiens de cette histoire :

Ne jamais se fier aux apparences ! Toujours écouter ce que les autres ont à vous dire ! Ne pas juger, simplement chercher à comprendre ou à aider !

Voilà, à mon avis c’est un peu près tout ce que je pouvais vous dire, nous voici donc à la fin de cette chronique, j’espère qu’elle vous a plu et vous souhaite à tous de très bonnes lectures,

A bientôt,

Votre chère bibliothécaire.

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s