Un petit air d’été…

Nous y sommes ! Je reviens pour une chronique, celle d’un livre que j’ai fini il y a déjà deux semaines, sauf que je n’avais pas pris le temps avant car je révise mon code pour bientôt passer mon permis de conduire alors je vous prie de m’excuser amies lectrices et amis lecteurs, j’espère que vous me comprendrez et surtout que vous allez bien mais également que vos lectures vous plaisent car personnellement à part ce roman-ci, la trois ou quatre livres 📚 que j’ai lu ou suis entrain de lire 📖 ces derniers temps me plaisent vraiment qu’à moitié… Je suis déçue… Enfin bon, revenons en aux choses sérieuses, aux choses qui plaisent ! Le livre 📙 que je vais chroniquer parle de glaces🍦 et d’amour, c’est donc pour cette raison que j’ai choisis ce livre et ce titre pour ma chronique. Car déjà premièrement, j’adore les romans d’amour, comme vous le savez certainement et deuxièmement, j’aime l’été, les vacances 🌴 , les glaces ! Alors je vais vous parler de :

 » La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane » un roman écrit par l’auteure Abby Clements, une anglaise qui vit à Londres et a travaillé dans une maison d’édition. Ce roman est sorti en version française le 5 juin 2014 aux éditions Prisma, puis le 1er juin 2017 chez Pocket Éditions.

J’ai adoré ce livre car comme je l’ai dit précédemment il parle d’amour, mais aussi parce qu’il parle de famille et de passion. C’est l’histoire de deux sœurs : Anna et Immogène qui héritent de la petite boutique 🏪 de crème glacées de leur grand-mère alors que leur vie était déjà bien remplie.

C’est également le deuxième roman que je lis de cette auteure, je vais donc l’ajouter à la liste de mes auteurs préférés ! Avant de lire celui-ci, l’année dernière (environ à la même période, voire à peine plus tard, proche de l’été justement) j’avais acheté son roman : #LesDivinesGlacesALItalienneDAnna qui est en fait la suite de celui-ci, mais on peut le lire à part.

Et pour terminer, je vous propose quelques citations extraites :

–  » Ne renonce pas, apprends. »

–  » Les pansements, il faut les arracher d’un coup. »

Voilà, c’est un peu près tout ce que je pouvais dire je pense, je vous laisse donc le découvrir ou bien si vous le connaissez commenter la chronique, à bientôt,

Votre chère bibliothécaire couleur pastelle.

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s